Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous Volume - Numéro précédent
Image
Next Volume - Prochain numéro
Vol. 1, n° 3
Summer - Été 2011
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return content - Retour au sommaire
Séparateur
Violence, guerre et politique
Étude sur le retournement de la « Formule » de Clausewitz
Jean-Vincent Holeindre
Séparateur
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
 
Cet article se propose d'étudier la pensée des auteurs qui, de Lénine à René Girard en passant par Ludendorff, Carl Schmitt et Michel Foucault, ont retourné la célèbre 'Formule' de Clausewitz, tirée de son traité Vom Kriege : "la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens". Tout semble séparer ces auteurs, à commencer par leur positionnement sur l'échiquier politique et idéologique du 20e siècle. Pourtant, deux thèses les réunissent qui expliquent leur inclination commune à penser les rapports entre guerre et politique à rebours de l'adage clausewitzien. Du point de vue idéologique, ces cinq penseurs partagent une même défiance à l'égard de la philosophie libérale qui entend sortir l'homme des affres de la guerre. Pour eux, non seulement le libéralisme ne peut atteindre cet objectif utopique, mais il est de surcroît impuissant à gouverner la guerre, car malhabile à prendre les décisions qui s'imposent en situation de crise. Au plan anthropologique, ces penseurs estiment que la violence est d'une certaine manière l'horizon indépassable du politique : ce que le politique a fait dans un temps très long, la guerre, et plus généralement la violence, le défont en un temps très court. La politique se réduit ainsi au conflit et à la lutte : elle ne fait que courir derrière la guerre et la violence sans jamais pouvoir les rattraper.
 

Abstract
 
This article presents an analysis of the thought of such authors as Lenin, Ludendorff, Schmitt, Foucault, and Girard, who all reversed Clausewitz's famous "Formula" in Vom Kriege : "War is the continuation of politics by other means". While these five authors diverge considerably in their positions on the 20th century political and ideological scene, they share two theses which in combination account for their common inclination to reject Clausewitz's dictum when analyzing the relationship between war and politics. From an ideological point of view, they all doubt if liberal philosophy will ever be able to free man from the torments of war. Not only because in their view, achieving such a utopian objective is beyond liberalism's reach, but also because keeping war under control is problematic at best in a liberal environment since it makes the decisions required by critical situations difficult to reach. From an anthropological point of view, those thinkers consider that violence is in some way the unsurpassable horizon of politics: what politics is apt to achieve over long periods of time, can be undone in no time by war, or violence more generally. Thus, politics is but a matter of conflict and fighting, and it runs after war and violence with no chance of ever catching up.
 

Mots-clés : Guerre ; politique ; violence ; libéralisme ; Clausewitz ; Aron ; Lénine ; Ludendorff ; Schmitt ; Foucault ; Girard.

Keywords : War; politics; violence; liberalism; Clausewitz; Aron; Lenin; Ludendorff; Schmitt; Foucault; Girard.

Citation
 
Holeindre, Jean-Vincent, "Violence, guerre et politique : Étude sur le retournement de la 'Formule' de Clausewitz", Res Militaris, an online social science journal, vol.1, n°3, Summer/Été 2011.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Jean-Vincent Holeindre est maître de conférences en science politique à l’Université de Paris-II Panthéon-Assas.
Dr. Jean-Vincent Holeindre is associate professor of political science at the Université de Paris-II Panthéon Assas.
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne